Comment ça se passe ?

Rencontrer un psy ne nécessite pas obligatoirement un investissement sur le long terme. Il s’agit avant tout d’établir un premier contact.

Le premier rendez-vous premier rendez-vous psy psychologue

Il s’agit de faire connaissance et d’instaurer un climat de confiance et de travail.

Pour vous, c’est une façon de découvrir un cadre de travail, découvrir une personne, de vous faire une première idée afin de savoir si vous vous sentez à l’aise. premier rendez-vous psy psychologue

Pour moi, c’est l’occasion d’écouter votre demande et de voir comment je peux y répondre. psychologue

Il n’y a aucun engagement. Si le courant ne passe pas, si vous ne vous sentez pas encore prêt à parler, si vous avez besoin de temps pour réfléchir, si le cadre ou la méthode de travail proposé ne vous convient pas, il n’y aucune obligation de suivi.

C’est vous et vous seul qui décidez quand et comment engager un travail et avec qui. Seule la confiance permettra un travail serein et bénéfique.

Le cadre : premier rendez-vous psy psychologue

Les rendez-vous se passent en face à face, comme lors d’un entretien classique. Pas de divan et pas de nécessité de s’allonger.

La durée d’une séance est de 60 min.  premier rendez-vous psy psychologue

Le suivi : premier rendez-vous psy psychologue

Le rythme et la durée des séances sont définis conjointement lors du premier rendez-vous et varient en fonction de votre situation, de votre demande et de votre disponibilité (2 à 4 fois par mois, sur quelques semaines ou quelques mois). Cela peut également évoluer au cours d’un même suivi. premier rendez-vous psy

Questions / Réponses : premier rendez-vous psypremier rendez-vous psy

Voici des réponses à des questions toutes faites qui correspondent souvent à une méconnaissance du métier et de la fonction du thérapeute. premier rendez-vous psy

1. Le thérapeute ne parle pas.

L’image du psy qui écoute sans parler est celui du psychanalyste, qui reçoit ses patients sur un divan. Chez un thérapeute, nous ne sommes pas dans ce cadre. Le thérapeute parle, questionne, explique, éclaire et parfois contredit, dans un souci de faire prendre conscience à la personne de ses fonctionnements, contradictions et pour l’aider à s’interroger toujours plus sur elle-même.

2. Le thérapeute va dire à mon médecin (ou à la personne qui m’a orientée vers lui) ce qui se passe pendant les séances.

Le thérapeute est soumis au secret professionnel. Tout ce qui est dit, ou écrit, est confidentiel. Néanmoins le thérapeute peut rompre le secret en cas d’éléments évoqués pouvant mettre en danger la vie d’autrui.

Il peut cependant être amené à communiquer avec votre médecin par exemple pour l’informer que vous avez entamé un suivi et les modalités du travail mis en place (rythme, durée, etc…..). Pour autant, cela ne peut se faire qu’avec votre consentement libre et éclairé.

3. Je ne suis pas fou, je n’ai pas besoin d’un psy. psychologue

Être en souffrance ne signifie pas que l’on est fou ou “anormal”. Ce qu’on appelle “folie”, correspond à la maladie mentale. Les thérapeutes en libéral ne traitent pas ou peu ce genre de public, généralement suivi en milieu psychiatrique.

Ceci étant dit, il peut arriver à tout un chacun de se retrouver en difficulté dans sa vie et avoir simplement besoin de parler.

La première démarche est de prendre rendez-vous pour vous faire votre propre opinion. Cela n’engage à rien.

 

Prendre contact avec mon cabinet psychothérapeutique premier rendez-vous psy

Vous pouvez toujours  joindre le secrétariat, de différentes façons pour une assistance et des conseils. Vous pouvez le contacter  par e-mail ou par téléphone, comme vous le souhaitez.

premier rendez-vous psy Stéphanie Braine psychothérapie